Fin du confinement : Comment préparer son enfant au retour à l’école?

Certains enfants se réjouissent à l’idée de bientôt retourner à l’école d’autres, plus anxieux, y sont réticents.

Quelque soit la situation, il est nécessaire de les informer sur les conditions de cette reprise.

En effet, la plupart a l’image de l’école telle qu’elle l’a quitté le vendredi 13 mars : l’ensemble des camarades dans la même classe, les récréations où l’on se retrouve pour jouer à s’attraper, au foot,..

Les enfants qui reprennent le chemin de l’école risquent une grande déception le 12 mai prochain : la distanciation sociale sera la règle : plus d’embrassade avec les copines, plus de check avec les copains, finies les parties de foot à la récré,…

Il est important de prendre en compte l’anxiété des enfants à qui on dit de retourner à l’école alors que le virus est toujours présent.

Si votre enfant ne souhaite pas retourner à l’école, il est nécessaire de lui indiquer que tout sera mis en œuvre pour assurer sa santé et celle de ses camarades.
En tant que parent, vous avez un rôle important dans l’apprentissage des règles de distanciation sociales et des gestes barrières à respecter en situation de groupe.

S’il a des inquiétudes concernant les apprentissages, il faudra alors lui rappeler que tous les élèves sont dans le même cas que lui et que son enseignant à bien conscience qu’apprendre à la maison ce n’est pas comme à l’école. La reprise se fera en douceur.

Concernant votre inquiétude de parent sur le retour à l’école de votre enfant, il est important que vous puissiez l’exprimer simplement. Il serait néfaste de dire des paroles rassurantes et d’avoir des comportements non verbaux exprimant cette inquiétude.

Lors de cette reprise, il est important de rester à l’écoute des paroles et des comportements de votre enfant (trouble du sommeil, de l’alimentation, irritabilité,..) qui peuvent pour certains cas nécessiter un avis spécialisé.

À propos de l'auteur

Emilie